vendredi 25 novembre 2016

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

J'en ai déjà vaguement parlé (notamment ici), mais j'ai une certaine organisation pour la gestion de mon linge. Cette organisation, assez stricte peut paraitre un peu effrayante, mais je l'ai mise au point car elle me permet de gagner du temps dans mes différentes étapes. Et aujourd'hui, j'ai envie de vous en parler, parce que ça peut vous donner des idées, ou vous pourrez me raconter votre façon de faire. Je suis donc persuadée que ça pourra nous être utiles à toutes et tous !

Et je me rends compte que j'ai écrit un article ENORME sur la façon dont je gère mon linge ! O_O
Je vais songer à ouvrir un pressing
Vous avez le droit de me prendre pour une folle ^^


|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

Matériel

Afin que vous puissiez comparer, ou simplement mieux visualiser, je préfère vous présenter ce que j'utilise. Pour rappel, à cette date, nous sommes une famille de quatre, deux adultes, une enfant de bientôt 4 ans (qui aime la patouille) et un bébé de 8 mois.

J'ai trainé pendant des années une machine de 5 kg. Je croyais qu'elle en faisait 7, mais en fait non. Elle a failli nous lâcher plusieurs fois en m'annonçant des "services" et en refusant de s'ouvrir. Chaque fois, peu de temps avant chacun de mes deux accouchements. Je l'ai pris comme un "Quoi ! Tu vas me rajouter du linge ?! Ça va pas la tête ou quoi ?! J'abandonne !". Finalement, elle est toujours repartie, mais j'ai dû me rendre à l'évidence, elle fatiguait et ne lavait plus si bien puisque je me retrouvais avec des trainées de lessive sur mes vêtements. Sur celle-ci je disposais d'un cycle court de 30 minutes que j'utilisais presque toujours, (et je l'ai appris en cherchant la notice sur le net quand elle a failli nous lâcher la deuxième fois, ce cycle n'est à utiliser qu'avec 2 ou 3 kilos de linge)(moi je blindais !) et des cycles basiques que j'utilisais un peu plus sur la fin. Depuis, nous avons choisi d'investir dans une nouvelle machine de 8 kg, avec toujours des cycles courts, mais que finalement je n'utilise presque plus. D'autant plus que la machine calcule le poids du linge et ajuste la durée du cycle en fonction. Les 8 kg me font facilement gagner une à deux machines par semaine, ce qui est fort appréciable !

Je n'ai pas de sèche-linge. D'abord parce que je n'en avais pas la place jusqu'alors. Ensuite et surtout parce que je trouve que ça abime trop le linge. J'ai donc des étendoirs à linge. Au départ un seul, puis deux. Je ne les utilise pas en totalité, seulement les étages supérieurs, sinon le linge se touche et met un temps fou à sécher. A la naissance de ma Choupette j'en ai acheté un troisième, qui me sert surtout pour le linge de maison. Et j'ai désormais un fil à linge à l'extérieur avec six lignes !

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

Je dispose d'une paniette à linge, en toute logique, pour mettre le linge sale. Et de quatre petits paniers dont je vous parlerai un peu plus bas. J'ai aussi deux paniers à linge. au départ un seul, puis je me suis vite trouvée embêtée quand je venais de vider mon étendoir, et donc de remplir mon panier, et que j'avais une machine à vider...

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

Enfin, j'ai une planche à repasser, toute simple. Dont j'ai refait le rembourrage en achetant tout ce qu'il me fallait en grande surface (tu sais quand tu repasses et que ça te fais des carrés)(et avant d'acheter ça, je mettais une serviette de bain ahah). Et j'utilise un fer à repasser tout bête (qui est tombé tête la première sur mon carrelage et qui a donc le bec un peu esquinté)(mais qui fonctionne, donc il reste !).

J'utilise aussi des filets de lavage (dont j'avais parlé ici), bien pratiques pour tout ce qui est petit (lingettes lavables par exemple) ou les chaussettes (suuuurtout celles de bébé) et des sacs à linge pour trier et ranger les sous-vêtements.

Pour la lessive et l'adoucissant, c'est du fait maison, au fur et à mesure de mes besoins, toutes les recettes sont là. Ce n'est pas extrêmement long à faire, on ne le fait pas si souvent que ça, et, personnellement, je trouve que ça en vaut le coup.

Tri du linge

J'ai choisi depuis quelques années maintenant de "trier mon linge". J'ai toujours lavé le blanc à part, mais je mélangeais foncé et clair. Jusqu'au jour où j'ai acheté à ma grande un joli jean jaune. Que j'ai mis, comme tout vêtement neuf, à laver. Et qui s'est retrouvé coincé entre un autre de ses jeans et un des miens. Jeans "classiques", bleu foncé. Le joli jaune s'est transformé en jaune avec de jolies tâches bleues. Depuis je trie. C'est une question d'envie, de facilité, de choix.

Quand on a du linge à laver, direction la buanderie chez nous. Le "gros" va dans la paniette à linge. Ce qui est à détacher (quand on y pense), directement dans la cuisine. Je n'ai pas d'évier dans la buanderie, et si je ne le mets pas en évidence j'oublie. Je détache avec mon savon de Marseille.

Les chaussettes, sont triées par couleurs dans mes petits paniers ; un pour la couleur, un pour le blanc, un pour le foncé. Dans le quatrième panier, les lingettes lavables. A chaque machine, je prends un filet de lavage que je remplis des chaussettes ou des lingettes et hop, direction la machine. Initialement je triais par personne, sans panier mais directement dans les filets. Sauf que mon Chéri à principalement des chaussettes blanches et quelques noires. Comme je trie mes couleurs, je ne peux pas mettre son mélange de chaussettes dans le blanc, du coup, ça se retrouvait souvent avec la couleur, voire le foncé, et les chaussettes blanches finissaient grises. Je sépare donc maintenant par couleur, c'est bien plus simple.

Je continue pour le moment ainsi, je reconnais facilement les chaussettes de chacun (sauf quand mon Chéri et moi avons tous les deux des chaussettes noires fines et que je suis obligée de comparer pour savoir quelle paire est à qui...)(d'ailleurs, j'ai dû un peu me tromper). Je me rends bien compte cependant que quand les filles auront des chaussettes d'à peu près la même taille et du même genre, ça sera plus compliqué. On peut donc faire un panier par personne, tout mélanger, et ne prendre que la couleur nécessaire au moment du lavage. Et faire ainsi un filet de lavage chacun. Ce à quoi je reviendrai probablement avec le temps.

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage
A gauche, mes bouteilles de lessive et d'adoucissant maison. Derrière, un bidon de 5l de lessive pour en avoir toujours d'avance. Devant, nos quatre paniers (je n'avais donc pas encore lavé la couleur ^^). Derrière, une vielle boite de chaussures avec les pinces à linge (qui hibernent en ce moment), filets et sacs à linge. Je garde ma notice pour optimiser au mieux l'utilisation de ma machine (et parce qu'elle a un tableau avec tous les codes des étiquettes de vêtements). A droite, mon fer et une bouteille d'eau pour le remplir, que j'ai depuis enlevé, je vais directement au robinet

Fréquence des machines

J'ai longtemps fonctionné sans jours fixes pour tel ou tel type de linge. Si ce n'est que je changeais les serviettes et tapis de bain au plus tard le mercredi, toutes les semaines, et que je changeais les draps toutes les deux semaines. Je ne fixais pas de jours pour la simple et bonne raison que pour lancer une machine, il me faut un étendoir de libre, et que pour cela, il faut que le linge dessus soit sec. C'est toujours vrai, pour étendre, il me faut de la place. Sauf que je trouve que fixer un jour par type de machine m'apporte de nouveaux avantages.

Le tri est simplifié. Avant, je faisais mes tas, et je prenais le plus gros et ça prenait un peu de temps. Désormais, quand je prends ma paniette de linge sale, je mets dans la machine ce qui est à laver ce jour (ou le lendemain, en général je remplis ma machine le soir pour le lendemain matin), le reste va dans un panier à linge avant de retourner dans la paniette.

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

J'ai des machines remplies correctement. Puisque j'ai une semaine d'écart pile poil, je ne me retrouve pas avec une demie machine à faire tourner, ni avec une machine blindée. Ce n'était pas embêtant avec ma 5 kg qui était vite remplie. Avec ma 8, ça m'embête de la lancer 1h30/2h pour pas grand chose. Exception faite du blanc, mais c'est un cas à part ;) Mon Chéri a des vêtements de boulot, je dois donc être "à jour". Même si j'ai une marge puisqu'il à 7 t-shirts pour 5 jours travaillés.

Je n'utilise plus de cycles courts, mais ils durent entre 1h20 et 2h/2h30, je n'ai donc pas envie de passer la journée à enchainer les machines. Ca me permet aussi d'avoir moins de linge à gérer d’un coup et donc à repasser (sauf si je traine). Et puis, parait-il que c'est mauvais pour les machines d'enchainer les lavages...

Une semaine d'écart, ça m'évite aussi de laver les serviettes le vendredi, puis le lundi suivant. Puis encore le vendredi. Une fois c'est lavé trop tôt, une fois trop tard. Là l'écart est plus "correct" (entre guillemets parce qu'on est d'accord, ce n'est pas un drame si je décale de quelques jours).

Enfin, j'ai établi mon ordre selon mes besoins. Une machine de couleurs, de blanc, de foncé et de serviettes + linge de maison par semaine (voire deux pour celle-ci). Les draps et plaids + tapis d'éveil, tous les quinze jours en rotation. Je me suis fait une fiche que je n'ai plus qu'à suivre. Plus de questions, plus besoin de réfléchir à quand la dernière fois. Je suis le planning et c'est bon. Malgré tout, si besoin, je n'hésite pas à le modifier et à le perfectionner selon les changements nécessaires. Je l'ai d'ailleurs déjà fait une fois, je suis en train de me mettre aux couches lavables, je le referai donc une deuxième fois. D'ailleurs, avoir mis en place cette organisation m'a permis d'être certaine de pouvoir gérer l'entretien des couches lavables, mais c'est un autre sujet ;)

Il ne reste plus qu'à confier un type de machine à un jour, selon ses choix et ses besoins. Pour ma part, j'avais au départ choisi de ne rien prévoir le week-end. Tout simplement parce que tout est chamboulé quand nous ne sommes pas là ou que nous avons du monde. Et que ça m'évitais une corvée le week-end. Puis je me suis rendue compte qu'une machine a étendre, ce n'est pas ce qu'il y a de pire, et que si un week-end est prévu, je n'ai qu'à décaler un peu pour m'y retrouver. J'ai aussi des impératifs, par exemple le survêtements de ma grande doit être disponible pour le lundi. Mon Chéri doit avoir ses vêtements de travail. Aussi, j'avais tendance à les laver le lundi, sauf que je devais me presser pour le repassage. Finalement, j'ai décalé en fin de semaine. Il a 7 polos, donc deux d'avance. Les 5 lavés ont tout le temps de sécher le week-end et moi de repasser. Enfin, je préfère faire mes lessives le matin, surtout en été, afin de pouvoir laisser sécher le linge dehors tranquillement toute la journée.

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

Pour ce qui est d'avoir des étendoirs disponibles pour pouvoir faire sécher, j'ai mis en ordre de façon à pouvoir rajouter des choses si le linge de la machine précédente n'est pas sec. Par exemple, placer le blanc entre la couleur et le foncé. Si la machine de couleur n'est pas encore sèche le mardi, on peut rajouter du blanc facilement sur un nouvel étendoir. Le mercredi, le foncé prend la place de la couleur qui normalement sera sèche, le blanc peut rester s'il n'est pas encore sec. Oui c'est poussé ahah !

Petit aparté sur le blanc, qui est souvent la machine "problème", en tout cas chez nous. Par problème j'entends, pas assez remplie. Quand nous étions deux, je peinais à faire tourner ma machine toutes les 3 semaines. Avec ma grande, nous sommes facilement passés à une par semaine (body, pyjamas), puis grandissant, sommes revenus à une toutes les deux semaines. Avec ma petite, nous sommes revenus à un rythme plus soutenu, car j'ai "besoin" de ses bodys chaque semaine, dont la plupart sont blancs. J'en ai donc prévu une par semaine. Quand elle aura moins de body blanc, je passerai probablement à une machine tous les quinze jours/trois semaines selon nos besoins.

On n'oublie pas non plus les quelques trucs trimestriels, semestriels voire annuels comme les manteaux, les tenues de sport d'hiver ou les peluches. Et de nettoyer sa machine, une fois par mois chez nous. J'utilise le cycle prévu à cet effet, qui me demande de ne rien ajouter du tout. Avec la précédente, je versais un litre de vinaigre blanc dans les bacs et dans le tambour et je lançais un cycle normal.

Concrètement, voici comment j'ai fonctionné au début, puis ma première modification. Pour la troisième, je ferai un article spécifique puisqu'elle est liée aux couches lavables ;

Lundi : Couleurs
Mardi : Blanc
Mercredi : Foncé
Jeudi : Serviettes + linge de maison
Vendredi : Plaids + tapis d'éveil ou draps

Mardi : Serviettes + linge de maison
Mercredi : Couleurs
Jeudi : Blanc
Vendredi : Foncé
Samedi : Plaids + tapis d'éveil ou draps

Edit : Mon organisation suite à l'utilisation des couches lavables est à lire dans cet article.

Choix des programmes

Comme le choix de trier ou non, on peut choisir d'utiliser différents programmes. Au début je n'utilisais donc qu'un programme rapide à 30 ou 40 degrés pour tout mon linge. J'ai appris il y a peu que ces programmes étaient très énergivores. Ils chauffent vite en peu de temps, et doivent donc beaucoup consommer. J'avoue que je les utilisais car j'avais tendance à oublier de vider ma machine... (ah oui, je suis incapable de laisser mon linge lavé trop longtemps dans ma machine. Une heure grand maximum !). Ce programme me permettait aussi de lancer ma machine le matin avant d'aller bosser ou pendant ma pause de midi et ainsi de profiter de mes heures creuses.

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

Et puis, pour je ne sais quelle raison, j'ai un jour lavé mes serviettes à 60°C, et je les ai trouvées plus propres, plus nettes. J'ai donc gardé cette température et j'y ajoute torchons, serviettes de table, nappes, langes, bavoirs, lingettes lavables, gants etc. Pour les draps, ma grande transpire beaucoup, et nous y passons tout de même pas mal de temps la nuit, je préfère donc les laver à 95°C. Le reste du linge est lavé dans un cycle normal à 40 °C.

Séchage

Une fois le linge lavé, je jette tout dans mon panier à linge. Et place à l'organisation stricte. Je prends un étendoir sur lequel j'utilise quatre grilles. Quatre membres dans la famille, chacun sa partie. L'été, chacun son fil à l'extérieur. Bizarrement, ça ne me dérange pas de trier quand j'étends, mais ça me gonfle au plus haut point de le faire quand je ramasse le linge sec. Le linge de chacun a donc sa place. Je dépose sur l'étendoir de l'extérieur vers l’intérieur pour être toujours classé par personne si l’un empiète sur l’autre. Ce qui, selon la couleur, est souvent le cas :)

Les chaussettes sont déposées par personne donc, mais aussi par paires. Ainsi, quand le tout est sec, je récupère les sous-vêtements (sauf body) que je dispose dans un sac à linge, toujours par personne et je peux mettre les chaussettes par paires sans avoir à réfléchir à quoi que ce soit. Il ne me reste plus qu'a aller dans les chambres et disposer les sous-vêtements de chacun à leur place. Pas besoin de vérifier à qui sont les chaussettes, si ce sont mes culottes dans le sac, ce sont mes chaussettes.

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

Dans mon gros panier à linge, je mets le reste de linge à repasser. Et je continue mon tri par personne. D'abord les filles, ma petite, puis ma grande, ensuite mes vêtements, puis ceux de mon Chéri. Quand nous n'étions que deux je commençais toujours pas les siens. Plus longs à repasser, les manches des t-shirts (je repasse rarement les manches des miens, elles sont toutes petites et bien souvent j'ai quelque chose par dessus donc on ne les voit pas), les cols des polos etc. C'est devenu une habitude. Les vêtements des enfants en derniers, parce qu'ils sont plus petits. Même si ce n'est pas forcément moins longs à repasser qu'un t-shirt d'adulte ahah. Ici aussi, c'est devenu mon habitude. Je repasse également les langes, toujours, et les torchons, si je n'ai pas trop de boulot. Sinon je les plis et les range directement.

Depuis peu, je trie aussi par type de vêtements. Mes t-shirts tous ensemble, les robes, les pantalons etc. Ca me permets aussi de gagner du temps lorsque je range. Pas besoin d'aller dans tous les sens, tous les bodys sont ensemble, une fois rangés, il n'y en a plus dans le panier.

En me relisant, je me rends compte que cette organisation là est possible parce que je n'ai pas de sèche-linge et que j'étends mon linge. Mais je suis certaine qu'il est possible d'en faire de même avec un sèche-linge, en faisant par exemple un tas par personne avant de passer au repassage. Enfin si vous repassez ;)

Repassage

Tout étant trié, je ne me pose pas de question. Je prends, je repasse, je plie et j'empile. Je me suis aussi fait un "truc" pour repasser et éviter de le faire à l'infini. Quand je repasse, je rêvasse (en fait, quand je m'occupe du linge je rêvasse souvent, d'où cette organisation)(et le fait que j'aime bien m'occuper du linge). Je ne fais donc pas vraiment attention à ce que je fais. Si je ne me fixe pas de règles, je vais continuer sur le même vêtement sans m'en rendre compte (oui, ça m'est arrivé...). Je commence donc par le dos, toujours. Pour les vêtements d'adulte, je les "enfile" sur la table, ainsi j'évite les faux plis que je ne verrais pas et qui sont parfois pénibles à rattraper. Et je tourne mon vêtement jusqu'à faire le devant. Quand je revois le dos, c'est que j'ai fini. Je fais ensuite les manches, ici sans ordre précis. L'une après l'autre, un côté puis le deuxième (et là, oui, il est possible que je me rate un peu)(mais refaire une manche c'est moins long qu'un t-shirt en entier...).

Pour les pantalons, je me reconcentre un peu, je commence aussi par le dos, mais j'essaie d'éviter de repasser 4 dos de jambes alors qu'il n'y en a, bien entendu, que deux... Et en général, je les place sur le dessus des piles. C'est aussi un peu plus pénible à repasser puisqu'ils me prennent toute la longueur de ma table ; je ne pose jamais mon fer sur l'endroit prévu à cet effet, mais toujours sur ma table, pas très pratique donc avec un pantalon.


|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage
Et si je peux m'éviter la corvée, comme avec les maillots de foot, je les mets à sécher sur cintre, pour éviter la marque du fil, et plus qu'à ranger.

Une fois ma pile de linge repassé faite, je la bascule dans mon panier à linge qui est donc vide puisque tout est repassé, et je range dans les chambres (si j'ai les deux paniers dispo, je remplis directement le deuxième, c'est aussi plus rapide). Les vêtements des filles se retrouvent sur le dessus (et ne sont donc pas écrasés)(= pas tout froissés). Et comme pour les sous-vêtements, ça va vite. Pas besoin de tout retrier une fois repassé, pas besoin d'aller d'une chambre à l'autre, de revenir et de repartir. Une fois que j'ai rangé tous les vêtements des filles, je sais que je peux passer aux miens.

Si je peux vous donner un seul petit conseil, que je ne respecte moi-même pas toujours d'ailleurs, c'est d'essayer de repasser le plus possible au fur et à mesure. Plus on en a, moins on a envie de s'y mettre...

Là aussi, on n'hésite pas à s'adapter. J'avais tendance à vouloir absolument repasser en semaine, pour ne pas avoir à le faire en week-end. Puis je me suis rendue compte, premièrement, que les week-end occupés ne sont pas hyper courants. Deuxièmement, que le faire en semaine me pèse. Le plus simple, c'est le soir. Comme toutes les mamans, j'ai un milliards de choses à faire le soir quand les enfants sont couchés. Enfin, j'ai beaucoup plus de facilité à m'y mettre le week-end, parce que j'ai des moments où je ne sais pas trop quoi faire et finalement, au lieu de rester à glander devant la télé, autant repasser en même temps !

Bilan enfin !

Tout ceci peut paraitre (extrêmement) rigide, mais ça me gagne vraiment du temps. Je n'ai pas à "réfléchir", si ce n'est au moment d'étendre mon linge et de le reprendre. Après, tout s'enchaine avec logique et je peux rêvasser tranquillement. Je crois d'ailleurs que c'est aussi pour ça que repasser ne me dérange pas, je pars, loin, très loin parfois ahah.

J'espère pouvoir en aider certain(e)s pour qui le linge est LA corvée, surtout le repassage. D'ailleurs, oui ce dernier prend du temps, mais avec l'habitude, ça va beaucoup plus vite. Je me surprends parfois à repasser deux paniers qui débordent en à peine plus d'une heure.

|| Organisation : Ma gestion du linge du lavage au repassage

Je l'ai dit ça et là le long de l'article, mais j'ai envie de le redire ici, il n'y a pas UNE règle, une façon de faire. Moi je fais comme ça me va à moi. J'ai mis un certain temps à arriver à ce système, et je change encore. Il ne faut pas hésiter à modifier certaines choses si on se rend compte que ça ne colle pas, que ce n'est pas pratique. Je vous l'ai dit, je me mets aux couches lavables et avoir mis en place une routine avec tel type de machine par jour m'a permis de me dire que oui je devrais pouvoir gérer ces couches plutôt facilement. Je ferai des changement dans ma routine, mais pas tant que ça, et finalement, ça va même me compléter certaines machines qui tournent à moitié remplies ! Mais ça, j'en reparlerai quand ça sera en place ;)

> Vos réactions à cet article sur Instagram




Cet article vous a plu ?
N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir les prochains !
Remplissez le formulaire dans la colonne de droite ou cliquez simplement ici :)

Je suis également sur les réseaux sociaux

6 commentaires :

  1. wow en effet ça c'est de la sacré organisation !
    Ici c'est beaucoup plus simple, déjà aussi parce que nous ne sommes que deux, on verra quand on passer à 3 ... Et aussi parce que depuis un an j'ai enfin un sèche linge qui a changé ma vie. Au début, je pensais comme toi que ça abimaît le linge mais je constate après 1 an d'utilisation systématique que mon linge ne bouge pas, au contraire ça rend même les serviettes plus douces !!! je ne supportais plus d'étendre le linge à l'intérieur, surtout l'hiver. Conclusion, je n'étends plus que mes fringues à moi qui sont plus fragiles, mais tout le reste passe au SL surtout les sous vêtements car ça, c'était ma hantise avant d'étendre les chaussettes et culottes !
    Concernant le lavage. Il m'arrive de faire des programmes courts pour des fringues peu sales et en effet sans trop bourrer la machine. Sinon, c'est 30 ou 40 pour les vêtements. Je ne fais pas de tri couleur/foncé. Je trie par contre les matières. Et pour tout ce qui est linge de maison (serviettes, drapes, tapis etc), c'est soit 60 soit 90 en fonction.
    Ah et règle d'or ici : je ne repasse JAMAIS !!! Et d'ailleurs, le sèche linge me facilite encore plus la tâche de ce côté là, je choisis le programme "prêt à ranger" et j'ai juste à plier c'est niquel !
    j'espère que l'arrivée d'un enfant ne me fera pas trop changer de système car c'est pour moi une réelle corvée !
    Je vais par contre tenter la lessive et adoucissant maison (je vais le faire pendant mes congés de décembre) et acheter des filets pour les lingettes lavables !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'entends beaucoup que les serviettes sont plus douces avec un sèche-linge. C'est vrai que sans, elles sont un peu rèches, mais dès qu'on s'en est servi une ou deux fois ça va déjà mieux. En revanche, on est d'accord, étendre le linge l'hiver, c'est pénible... Ca va pour le moment qu'une machine tient sur un étendoir, quand les filles seront plus grandes, ça sera déjà plus complexe...
      Avec un enfant, il faudra peut-être modifier un peu les choses, mais il y a tellement de paramètres qui rentrent en jeu !
      J'espère que les recettes de lessive et d'adoucissant te plairont. Personnellement, je ne reviendrai pas en arrière ;)

      Supprimer
  2. Merci pour cet article très intéressant ! Je ne suis clairement pas un modèle à suivre car je ne fais que deux lessives fringue par semaine où je mélange toutes les couleurs et le blanc. Et je suis hyper à la bourre pour le linge de maison car je n'ai jamais d'étendoir libre. En plus, ma buanderie n'est pas isolée donc il fait très froid l'hiver et donc impossible d'y étendre le linge. Que je mets donc au 2e étage mais mes étages sont mansardés donc je ne peux pas mettre mon grand étendoir. Bref, je manque de place pour étendre... Mais bon, tu m'as donné envie de reprendre tout ça en main. ;-) Par contre, ici, le repassage ce n'est qu'une fois de temps en temps, si j'ai le temps et la motivation le mercredi matin quand le grand est à l'école et le petit à la sieste. Sinon, c'est rangé tel quel. ^^ Bonne journée ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente qu'il t'aies plu !
      Je compatis pour le manque de place pour étendre ! Dans les trois maisons, j'ai toujours galéré à un moment ou un autre. Pas de place ici dans la buanderie, et les seules pièces où je pourrais sont trop froides. Alors, vive l'étendoir dans le salon !... (parait que ça fait de chouette cabane les draps ^^)
      L'important c'est de trouver son truc, ce qui nous parait en faire le moins possible une corvée. Pour moi ça fonctionne ainsi, et j'aime bien m'occuper du linge. Même le repassage ;)
      Bonne journée :)

      Supprimer
  3. quel article lol!
    pour moi le linge n'est pas une corvée, je râle même si mon mari a étendu le linge à ma place, non pas que ce ne soit pas fait comme je veux, mais juste parce que c'est la tâche ménagère qui ne me dérange pas et bien au contraire, tout comme le repassage! D'ailleurs, je boude le panier à repasser s'il n'est pas rempli, il me faut un tas pour me motiver à sortir la table à repasser et non pas pour trois quatre pièces!
    je ne suis pas aussi organisé que toi... mais j'ai l'impression de faire moins de machine que toi! sauf quand les enfants étaient bébé où là je n'en voyais jamais le bout lol
    comme toi j'ai peu de blanc à laver et parfois je n'ai pas le choix je lance la machine pour seulement cinq six pièces mais comme toi elle pèse le linge et donc réduit le temps de lavage et surtout l'eau!
    je lave séparément les habits des adultes et des enfants, sauf depuis quelques temps où je mets un peu de mon linge avec ceux des enfants si je n'ai pas assez de linge pour faire une battée d'adulte (mon mari n'étant quasi plus à la maison).
    je ne trie pas les habits comme toi... du moins juste avant le passage au lave linge. j'ai cependant un panier adulte et un panier enfant!
    je n'ai as de sèche linge pour les mêmes raisons que toi!
    l'hiver c'est un peu plus galère, mais l'été c'est tellement plus agréable un habit qui a séché avec la brise chaude !!!
    je ne peux pas ranger un vêtement qui n'a pas été repassé! j'hallucine que ma sœur n'a même pas de fer! pour moi c'est pas possible!
    je préfère repasser les petites pièces des enfants, alors que ma mère pousse des cris quand elle doit le faire (surtout pour les nourrissons quand je ne m'en sortais plus).
    mon linge propre est trié au fur et à mesure que je repasse, je prends donc les pièces au mesure qu'elles me viennent dans le panier à repasser. quand c'est plié, je range un côté enfant dans le panier, et un côté adulte! je repasse même les draps!
    par contre c’est une fois à l'étage que je reprends le linge et je fais mes piles sur mon lit, et ensuite je peux ranger dans les chambres respectives!
    ton organisation pourrait faire peur, mais je pense qu'une fois qu'on y est habitué, ça roule tout seul et c'est ta façon de fonctionner! c'est cool de nous avoir partager cela!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un sacré pavé hein ! Merci de m'avoir lue, je suis contente que mon article t'aies plu ! Je suis comme toi, je ne considère pas le linge comme une corvée, j'ai eu envie d'essayer de montrer qu'en s'organisant un minimum, ça pouvait réduire cette sensation pour ceux qui l'ont.
      Je fais pas mal de machines mais elles ne sont pas toutes ultra remplies, sauf le linge de maison avec les serviettes qui prennent une place énorme !
      Ton organisation est pas mal aussi ! ;) L'important c'est d'avoir quelque chose qui nous convienne à nous ! :)

      Supprimer

Merci pour ce petit mot !
Pssst, penses à repasser, je réponds à tous les commentaires !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...