jeudi 14 avril 2016

|| Allergies et intolérances alimentaires : les remarques ridicules

J'ai de grosses intolérances, plutôt embêtantes, dont je vous ai déjà bien parlé.

C'est assez complexe, mais je gère. Il suffit de faire attention et de s'adapter. Mais quand on annonce ça, on a le droit à quelques remarques, surtout des connaissances, la famille encore cherche à savoir comment faire pour me recevoir et à s'adapter, mais alors les autres...

Tu manges quoi alors ? / Tu mange plus rien !
Je ne sais pas vous, mais je n'ai jamais mangé QUE des pâtes, des pommes de terre, du lait et des œufs. On peut très bien manger autre chose et se régaler. Alors oui, je ne mange plus de crêpes, en tout cas classiques. Mais je mange des féculents "basiques" comme du riz, j'en découvre d'autres, du quinoa ou du millet. J'ai la chance de n'être intolérante à aucun fruits et légumes (mis à part noisettes et amandes). Là aussi on fait quelques découvertes, on s'ouvre un peu plus et c'est pas plus mal !
Les magasins, même basiques, proposent de plus en plus d'alternatives, à des prix de plus en plus abordables. C'est aussi l'occasion de se mettre à la cuisine, ou encore plus dans mon cas, car il n'y a pas à dire, le fait-maison revient bien moins cher. Et pour ça, Internet est une mine d'or ! J'arrive à trouver des plats vegan (sans lait ni œufs) ET sans gluten. Que demander de plus ?
L'une des premières recettes a même été une crème au chocolat, vegan donc, adoptée immédiatement par tout le monde. J'en fait régulièrement et ma fille à chaque repas "et main-nant socalat !"
Bref je mange, à ma faim, et je me régale !

Mon tiroir épicerie sucrée et farines. C'est que j'ai une belle collection concernant celles-ci (les deux colonnes de droites). Comme on peut le voir, il est plutôt bien rempli pour quelqu'un qui ne peut rien manger. Alors oui, il y a des choses qui ne sont pas "pour moi", mais d'une, je n'allais tout de même pas jeter, de deux, je ne suis pas la seule à vivre dans cette maison.
Je vous ai épargné le placard salé, mais il est aussi gros et presque tout aussi rempli, et j'ai encore d'autres tiroirs/placards/espaces de stockage (comme chez tout le monde quoi !).

Tu as assez mangé ?
Celle-ci, je ne vais pas la qualifier de ridicule, parce qu'elle émane bien souvent de la famille, qui finalement s'inquiète pour moi, de savoir si j'ai assez mangé, si je n'ai pas trop faim. Bref, de savoir si je vais bien. Elle rejoint un peu mon premier point. Ce n'est pas parce que je ne mange pas de raclette, de tartiflette ou de quiche (le summum de mes intolérances, fromage, patates, crème, œufs) que je ne mange pas à ma faim. Idem pour les yaourts. Comme je leur dis souvent, une bonne salade composée et des fruits, c'est aussi bien nourrissant. Et quand j'ai envie de grignoter ? Exit les gâteaux (sauf fait-maison), en revanche je me fais plaisir avec une ligne de chocolat (j'aurai bien dit un carré, mais ce serait mentir)(j'ai déjà essayé deux seulement, mais je fini toujours par aller chercher les deux autres de la ligne), avec ou sans morceaux de pain. Et je me régale ! Et c'est bien plus sains que des gâteaux bourrés de sucre.
Cuisiner un gâteau sans œufs ni lait, mais c'est impossible !
La encore, merci Internet ! Je lis pas mal de blogs divers et variés, parmi eux, il y a des blogueuses végéta*iennes ou vegan. J'avais déjà lu beaucoup d'articles sur comment remplacer ces produits "nécessaires". Et je trouve des recettes ultra facilement et surtout très bonnes ! Sans forcément avoir des ingrédients sortis de nul part ou très couteux. Bien au contraire, je crois même que ça revient un peu moins cher ET c'est bien plus sain. Et depuis peu, je reprends mes recettes "normales" et je les modifie pour qu'elles me soient adaptées, jusque là, ça a toujours été un joli succès !


"Allergique au gluten ? Les écoute pas c'est des conneries, c'est une mode !"
A choisir, j'en aurai suivi une autre... C'est la phrase, texto qu'un collègue m'a sorti quand je lui expliquais que je ne pouvais pas manger de croissant. En effet il y a une sorte d'effet de mode, on dirait. Mais moi cette soit disant mode m'inquiète plus qu'autre chose. Oui il y a des personnes qui ne mangent plus de gluten par choix, mais la plupart de ces personnes ne se disent-elles pas en meilleure forme ? Ceci est aussi valable avec le lait d'ailleurs. Moi ce qui me dérange, c'est qu'il y ait de plus en plus d'allergiques, d’intolérants, de malades et de maladies. Le problème ce n'est pas nous, ce sont les manipulations humaines qui ont été faites, que ce soit des modifications des chromosomes du blé ou l'utilisation de produits toxiques pour la production. L'industrie alimentaire nous rend malade, voilà ce qui m’inquiète !

Non je ne suis pas une mode, j'ai simplement des problèmes alimentaires, et je mange différemment, mais bien pour moi et pour ma santé !




Cet article vous a plu ?
N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir les prochains !
Remplissez le formulaire dans la colonne de droite ou cliquez simplement ici :)

Je suis également sur les réseaux sociaux

6 commentaires :

  1. A part te dire, que je te "comprends" totalement je ne sais quoi dire d'autre. Je ne suis pas allergique (enfin je crois pas!) mais je suis totalement de ton avis. Par contre, je suis végétarienne, globalement ça passe bien (même si ça m'énerve qu'on me mette un pot de tartinable Bjorg (que j'aime beaucoup cependant) pour remplacer une entrée ou du genre... bref...)) sauf une fois, une dame m'a dit quelque chose du genre "tu ne manges que de la salade -un truc du genre- alors que je découvre tellement de meilleures choses, que la cuisine traditionnelle. Et surtout depuis que je suis végétarienne, j'ai un poids en moins, je suis beaucoup mieux dans ma tête sur ce point là et rien que ça c'est énorme !!!
    Bises et bonne continuation !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de changer les "bonnes" habitudes, que ce soit par choix ou par contrainte !
      J'ai dans l'idée aussi de réduire nos apports de viande, je te laisse imaginer la tête des gens, alors là je ne mangerai VRAIMENT plus rien ahah
      A bientôt :)

      Supprimer
  2. J'ai la chance de n'être qu'intolérante au lactose... et malgré tout, j'entends déjà que ce n'est qu'une invention, une mode...
    Je fais pas mal de fait maison aussi parce que je pense que le "tout-prêt" est bourré de crasses (et de sel).
    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'entends que c'est une mode, j'ai presque envie de leur dire "viens aux toilettes avec moi, on va se marrer". Désolée c'est un peu scato, mais ils ne se rendent pas comptent de la souffrance, des maux de ventre, des réveils en pleine nuit avec un point qui me faisait limite hurler, de la peur de manger, des 12 kilos envolés sans rien faire etc etc
      Le tout-prêt, ça n'existe pas chez nous, trop de sel, de sucre, de gras, de merde. J'ai hâte d'avoir notre vrai chez nous pour en faire encore plus moi-même !
      Bonne continuation également :)

      Supprimer
  3. cela doit être difficile tout de même non? cette intolérance ets de naissance ou pas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Assez difficile à accepter oui. A se dire mais comment je vais faire. Et puis on reprend le dessus et on y va.
      Je ne sais pas si c'est de naissance, ça m'a pris "d'un coup", mais on m'a dit que ça pouvait être de naissance et que le dérangement soit venu avec le temps. D'autant plus que chez moi c'était un bol de lait chaque matin, fromage et/ou yaourt à chaque repas... D'où le fait que ce soit dur à encaisser, surtout mon bol de lait (j'adore le lait !). On fait avec, pas le choix !

      Supprimer

Merci pour ce petit mot !
Pssst, penses à repasser, je réponds à tous les commentaires !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...