mardi 30 janvier 2018

|| Co-schooling, ma découverte et ma vision de la chose + création d'un groupe Facebook

Vous le savez, je vous en parle beaucoup dernièrement, et vous le voyez au travers des choses proposées à ma Choupette, nous faisons de plus en plus d'activités à la maison. D'activités plus que "juste de la peinture", des activités dans lesquelles je glisse quelques apprentissages, vous avez pu en voir avec les différents animaux de la banquise que nous avons étudiés. En faisant quelques recherches pour préparer de futures activités, j'ai découvert le terme de co-schooling. Après quelques recherches supplémentaires pour savoir un peu plus de quoi il s'agissait, je me suis rendue compte que ce terme nous correspondait parfaitement et j'avais envie de vous en parler. Je parle ici de ma vision globale de la chose, si vous avez besoin d'en savoir plus sur la façon dont je m'organise pour préparer mes activités, je pourrai pourquoi pas envisager un autre article, étant donné que je me "structure" de plus en plus. En fin d'article, je vous remets cette photo avec les liens de ce que j'y ai disposé, si ça peut vous intéresser ;)

|| Co-schooling, ma découverte et ma vision de la chose + création d'un groupe Facebook

Je déteste mettre des termes sur les choses. D'ailleurs, la première chose que je me suis dite en découvrant ce terme de co-schooling c'est "ah tiens, pour ça aussi ils ont trouvé un nom ! Ils faut toujours tout cataloguer". Mais pour une fois, cette étiquette m'a fait du bien. Non, nous ne ferons probablement jamais l'école à la maison, mais oui, je peux moi aussi apprendre des choses à mes filles, "en plus" de l'école. Nous le faisons déjà toutes et tous au quotidien, le langage, la politesse, mais là je peux aller plus loin. Pas d'étiquette, Montessori, ou unschooling, ou que sais-je encore. Le co-schooling pour moi, c'est vraiment les apprentissages à la maison, à notre façon à nous, qui est propre à chacun. J'aime la simplicité des choses, je fonctionne ainsi quand d'autres préféreront des réalisations plus impressionnantes. Je peux m'inspirer partout, à l'école, chez ceux qui ont choisi l'IEF, chez les adeptes de Montessori, dans les apprentissages "classiques" ou moins classiques, partout. Oui, ça m'a fait du bien, oui, je peux proposer toutes ces choses à mes filles. C'est comme si j'avais trouvé ma voie, ça y est, je sais ce que je veux faire quand je serai grande ; du coschooling pour mes enfants.

Certains doivent s'en souvenir ou le savoir, l'instruction en famille, ou IEF, l'école à la maison, m'a toujours beaucoup intéressée. Pour diverses raisons, nous scolarisons nos filles. Tout se passe bien pour ma Choupette, il n'y a donc pas de raison "valable" de "l'enlever" de l'école. En revanche, je sais que nous avons cette solution à disposition si les choses changent. Malgré tout, je sais que certains apprentissages ne sont pas vus à l'école, ou pas tout de suite. Elle apprendra le nom des planètes, mais pas tout de suite parce que "ce n'est pas le programme", je ne suis pas certaine non plus qu'elle apprenne un jour à l'école que la baleine mange du krill, ça, ça déprendra de l'approche de ses professeurs. Mais moi, j'ai envie de lui parler de tout ça, je n'ai pas envie d'attendre, il y a des choses qui la passionnent, il y a des sujets qu'on aborde au quotidien et je n'ai pas envie de lui répondre que "tu apprendras ça à l'école" et la laisser sans réponse. Elle s'est prise d'amour pour la baleine en recevant sa figurine, alors pourquoi attendre pour en savoir plus sur cet animal ? Je compte lui parler de la Lune qui l'a toujours fascinée, alors pourquoi ne pas enchainer sur les planètes ?

Mon but n'est pas de faire de mes filles des singes savants. Si elle retient le nom des planètes, tant mieux, si elle me dit que ça ne l'intéresse pas du tout, on verra ça plus tard, ou pas. Mon but n'est pas non plus de les forcer, de faire des choses tous les jours, d'avoir un minimum d'heures "travaillées" par semaine. Non, loin de là. On fait les choses quand je sens que c'est le bon moment, quand les filles sont réceptives et ont envie, quand j'ai envie. En général ça se résume aux mercredis, aux week-end, parfois le matin en semaine quand on s'est levés très tôt et qu'on a le temps, parfois à d'autres moments de la journée. Là encore je ne force rien ni personne. Je n'impose et ne m'impose pas de rythme. Je fais selon ce qui leur plait, je prévois des choses oui, mais pas de temps précis à passer dessus. J'ai vu récemment quelque chose qui m'a beaucoup plu, un tour du monde, avec la découverte d'un pays par mois. C'est hyper intéressant mais pas pour moi, en tout cas pas de cette façon là. Pour tout vous dire, ce genre de choses me stresse, j'ai l'impression que je dois avoir tout vu en un mois, que je dois délaisser des choses si on n'a plus le temps (comme à l'école en fin d'année quand on n'a pas bouclé le programme...), ou que je ne peux faire que ça de mon mois, et qu'on n'a pas le temps pour d'autres activités. Ca permet très certainement à certains parents de ne pas s'éparpiller et de réduire les choses à voir ou à faire, et tant mieux ! Il en faut pour tous les goûts, moi je préfère prendre notre temps. Je ne suis pas des thèmes qu'on m'impose, je suis des thèmes qui nous intéressent sur le moment. Si je prévois d'y passer une après-midi et que ça dure une heure ou trois après-midi, il n'y a pas de soucis ! De même, je ne veux plus de box toutes faites, comme Pandacraft par exemple. Je ne dis pas qu'il n'y en aura plus jamais, juste que là aussi, étudier un thème qui nous est "imposé" me dérange, et m'a surement bloquée quelques temps, je préfère faire mes choix moi-même. Et pour revenir sur le tour du monde, peut-être que je le mettrai en place, mais de façon différente. Parce que c'est ce qui me plait dans ce co-schooling, on a tous notre approche, l'important est d'avoir celle qui nous correspond !

Je n'ai aucune envie non plus de remplacer, dépasser ou suivre l'école. Lors de mes recherches, j'ai découvert que le co-schooling, c'était vraiment suivre l'école, une forme d'enseignement finalement, proposé dans certains établissements, où le programme est transmis aux parents qui doivent le suivre à la maison. Là non, je ne me base pas sur l'école. Alors bien sûr, si ma Choupette a envie d'écrire des chiffres parce qu'elle a appris à les y faire, je la laisse écrire, je ne lui interdis pas. Je lui ai montré moi-même comment les faire quand ça l'intéressait, mais mon but n'est pas non plus qu'elle sache tout avant d'avoir à le faire en classe. Pour les chiffres par exemple, la maitresse doit avoir une approche bien plus intéressante pour ma Choupette que moi, puisqu'elle y arrive bien mieux. Mais tant mieux ! Disons que j'estime que ces apprentissages "basiques" sont en effet du ressort de l'école, que je ne suis qu'un appui si ma puce en fait la demande à la maison, avant, pendant ou après l'apprentissage scolaire. Mais que "ce n'est pas à moi" de lui apprendre ces bases là.

Ce que je veux lui apporter moi, c'est plus de la "culture", de la passion, ma passion, sa passion.  Ce sont des moments plaisir, pour lui montrer qu'on peut aussi apprendre et s'amuser, apprendre et aimer ça ! Petite je voulais connaitre le nom de tous les animaux de la Terre, c'est donc tout naturellement que je me dirige vers ce sujet, tout en suivant les intérêts de ma puce. Je n'avais pas prévu d'aborder la baleine, et pourtant je lui ai fait un dossier un peu plus poussé à ce sujet. Elle a toujours montré de l'intérêt envers la Lune, je prévois donc d'en parler un peu plus. Il y a tellement de choses à apprendre, à découvrir, que je ne vais pas manquer d'idées ! C'est aussi extrêmement passionnant pour moi, car j'apprends à mon tour ! Même si, et je l'ai lu il y a peu, on ne peut pas tout savoir, tout connaitre, tout faire découvrir. Cette phrase m'a d'ailleurs fait beaucoup de bien, je crois l'avoir acquise au fond de moi il y a quelques temps, avant de l'avoir lue, ce qui m'a permis de me débloquer et de nous lancer "vraiment" dans ces apprentissages. C'est pour cela qu'il y en a beaucoup plus par ici.

Je suis loin, très loin d'être la première et la seule à faire ce genre de choses, pour tout vous avouer, je m'y suis même vraiment mise sur le tard, ces derniers mois "seulement". Nous avons toujours fait des activités, mais "sans plus", sans trop pousser. On a fait un zèbre, et puis c'est tout, le zèbre à des rayures, point. Il faut dire aussi que ma Choupette grandit, et que je peux pousser un peu plus les apprentissages. Ca lui plait, c'est le plus important ! Et à moi aussi, alors on y va !

Je disais donc que je n'étais pas la seule, alors j'ai eu envie d'un lieu de partage, autre que le blog où je suis la seule à avoir la parole, parole principale en tout cas, la seule à proposer ici des choses développées. J'ai découvert et apprivoisé il y a peu l'outil Facebook, j'y ai découvert des groupes, sur les cartes de nomenclature, sur des activités Montessori, sur l'IEF, sur les bricolages des enfants. J'ai tout naturellement cherché un groupe sur le co-schooling, et n'en ai pas trouvé en français, j'ai donc eu envie de créer ce groupe, afin d'y partager mes activités oui, mais que vous puissiez vous aussi y partager ce que vous proposez à vos enfants, que vous ayez ou non un blog, que vous fassiez beaucoup d'activités ou non, que vos enfants soient scolarisés ou en IEF, qu'ils soient petits ou grands, tout le monde est le bienvenu ! J'espère que ce sera un lieu de partage sympathique et que l'idée vous plaira ! Pour me rejoindre, il faut donc vous rendre par ici :)

Comme promis en début d'article, voici les liens vers toutes les petits choses visibles sur ma photo ;
(de gauche à droite et "ligne" par ligne)
Zap book - Pot de feutres, dont nos feutres métallisés ;) - Gouache rouge Giotto - Planisphère façon Montessori, présenté et disponible ici - Kididoc, L'espace - Imagier Fleurus, Le ciel - Les grandes questions de la maternelle - Gommettes - Abasques en bois
- Cartes de nomenclature Fruits secs et graines, disponibles ici - Eléphant - Mon année de maternelle, Petite Sectionprésenté ici - Cocorico - Le Kididoc des Pourquoi ?présenté ici - Cartes de nomenclature Saisons, disponibles ici - La couleur des émotionsprésenté ici
- Fiches écritures chiffres et lettres, présentées et disponibles ici - Cerf - Kididoc Le coprs - Crayons de couleur Staedtler - Ciseaux et colle - C'est parti - Raie manta - Cartes de nomenclature Animaux de la forêt, disponibles ici - Cartes de nomenclature Couleurs, disponibles ici
Et diverses formes en bois disposées ça et là, issues d'un baril de ce genre

|| Co-schooling, ma découverte et ma vision de la chose + création d'un groupe Facebook

> Vos réactions à cet article sur Instagram
> Vos réactions à cet article sur Facebook



Cet article vous a plu ?
N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir les prochains !
Remplissez le formulaire dans la colonne de droite ou cliquez simplement ici :)

Je suis également sur les réseaux sociaux

8 commentaires :

  1. Comme ton article fait du bien, je crois qu'à travers toi je viens moi aussi de trouver mon "étiquette" !! D'ailleurs cet article c'est comme si je l'avais depuis toujours en tête, prêt à être couché sur le papier ou bien à l'oral devant tous ceux qui me prennent pour une maman qui en fait trop pour son fils, qu'il a bien le temps d'apprendre ou que c'est un petit génie... Non vraiment rien de tout ça, mon fils est en demande, il veut savoir, il veut découvrir et je ne fais que répondre à ses envies, et ça c'est mon job !! Alors merci pour cet article, que je vais m'imprimer pour garder à l'esprit que je ne suis pas la seule à vouloir (et pouvoir) partager de bons moments avec mes enfants ! Et je cours également sur ton groupe Facebook, qui je le sais fera encore plus raisonner notre passion pour nos petits explorateurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très touchée par ton commentaire. Ravie que mes mots raisonnent autant en toi. Ca m'a fait du bien de les écrire, comme toi, de me dire que oui, j'ai le droit de faire ça pour mes enfants. Comme si jusque là on le faisait un peu en cachette, et qu'en fait non, ça a un nom, et on peut continuer ! C'est un peu bête parfois, mais un seul petit mot peut être très libérateur. Et je suis contente qu'il t'ai aussi fait cet effet ! Merci à toi !

      Supprimer
  2. Comme tu le sais, ton billet me parle particulièrement. Pas forcément pour les mêmes raisons, mais je découvre ce terme qui me colle à la peau. Mes loulous sont "en avance" (parfois un peu trop) et sont très très demandeurs à la maison... Ils s'ennuient parfois un peu à l'école scolairement parlant mais cela leur apporte tellement à côté, et ils sont ravis d'y aller ! Alors, je réponds à leurs demandes à la maison (même si c'est en décalage avec l'école). Mon fils (en MS) commence à lire et est hyper en demande. J'ai même été demander à la maitresse si je devais continuer à leur proposer des activités. Elle m'a dit mais bien sûr. On avisera quand le moment sera venu ! Bref, une perle : Tout ça pour dire que nous pouvons avoir des raisons différentes d'y venir, des envies et des ambitions différentes, mais on se rejoint toutes sur un point : on ne veut toutes le bonheur de nos loulous !
    Bises
    Virginie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as parfaitement raison, on a toutes nos approches, nos façons de voir les choses, notre "organisation", un seul point commun, nos loulous d'abord !
      Merci pour ton petit (?? ;)) mot !

      Supprimer
  3. c'est un terme que je ne connaissais pas...
    en tout cas cela demande un certain investissement, et je ne sais pas où tu trouves l'énergie et le temps de faire cela. Je t'admire, et peut-être même te jalouse car je ne suis pas assez sûre de moi et surtout motivée pour faire cela... Et je ne sais pas si mes enfants seraient aussi réceptifs que les tiennes, du moins pas pour tout! Nous n'avons que le mercredi, et encore, il y a les devoirs et le foot pour mon fils... Les vacances sont un peu plus propices pour nous. Le matin, les miens dorment lol, et le soir ils préfèrent jouer ensemble et il y aussi les devoirs. Bref, perso je ne pense pas mettre cela en place chez moi, mais je m'intéresse toujours à ce que tu nous partages!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai mis du temps à oser franchir le pas et me lancer à faire tout ça. Ma puce vient d'avoir 5 ans, et c'est seulement depuis quelques mois qu'on fait beaucoup plus de choses. il faut faire selon son envie et ses besoins. Moi j'aime faire ça, les filles sont réceptives, alors on y va :) Et pour l'organisation, j'ai mis en ligne un article justement ;)

      Supprimer
  4. C'est toi qui m'a fait découvrir ce terme, et ton article qui explique ta vision des choses correspond tout à fait à la mienne, même si je ne suis pas encore allée aussi loin dans ma réflexion. Mon arbrisseau est tout à fait épanoui à l'école, et est enthousiaste par tout ce qu'on lui propose. En revanche, il revient souvent de l'école, avec une envie d'aller plus loin, ou d'autres activités. Actuellement l'école chez nous termine à 16h, autant dire qu'il reste un long moment à remplir, quand je le récupère même avec un peu de garderie. Parfois il va simplement jouer, et je le laisse bien volontiers plonger dans son p'tit univers, mais souvent il est aussi demandeur "d'activité" comme il dit. Alors j'essaye d'en avoir toujours quelques unes sous le coude parce que je trouve ça plus confortable, pour lui comme pour moi, qu'une activité soit préparée et anticipée. Et puis quand je sais que nous allons avoir plus de temps (vacances ou période où je le récupère tôt à l'école) je prévois des choses sur un même thème, parce qu'il adore ça et que je trouve ça passionnant encore une fois, pour lui comme pour moi. MERCI pour tes partages et pour la création de la page fb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, nous avons la même vision des choses, je me retrouve dans tes écrits :)
      Merci à toi de me suivre ici et là-bas :)

      Supprimer

Merci pour ce petit mot !
Pssst, penses à repasser, je réponds à tous les commentaires !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...