jeudi 27 avril 2017

|| Couches lavables Hamac : Bilan après 3 mois d'utilisation, et mon avis sur la marque

Dans l'article où je vous expliquais avoir remplacé les absorbants proposés par la marque Hamac par des langes, je vous avais promis un bilan après un mois d'utilisation. Sauf que oui, mais non. Un mois d'utilisation des langes oui, mais ça fait un peu plus de temps que ça que j'ai commencé l'aventure des couches lavables, et j'avais envie de revenir sur tout ça avec vous, en toute transparence et honnêteté. Comme vous le savez, j'ai choisi la marque de couches lavables Hamac. Je suis à la fois très emballée et très contente de leur offre, et aussi très déçue, et je vais vous expliquer tout ça en détail.

Mes couches sont en cours de réparation (vous verrez plus bas), ces deux-ci ont déjà été renforcées, on va donc voir la vie en vert pendant quelques temps...

|| Couches Lavables Hamac : Bilan après 3 mois d'utilisation, et mon avis sur la marque

Commençons par le commencement, j'ai acheté la plupart de mon matériel neuf, en deux commandes. Pour la première, j'ai pu me faire parrainer, profiter d'une offre de destockage avantageuse et me constituer ainsi mon kit d'essai dont je vous parlais ici. Pour la seconde, j'avais cumulé assez de points de fidélité (ma première commande + les avis laissés sur le site) pour bénéficier de 20 % de remise. J'ai donc eu du matériel neuf, qui m'est revenu 20 % moins cher que le prix initial. Très bon point pour le site ! J'ai aussi fait quelques petits achats en occasion, mais vraiment pas grand chose (le modèle t-mac est plus rare et difficile à trouver) et me voilà équipée complètement en Hamac.

Après ma première commande, j'ai respecté les indications données, à savoir laver les absorbants (que j'ai choisi en coton) plusieurs fois afin de leur garantir une meilleure absorption, et j'ai validé mes essais. Ca, c'était courant Novembre. Finances obliges, j'ai attendu tout début Janvier pour passer la deuxième commande. En attendant, j'utilisais les couches lavables dès que j'avais ce qu'il me fallait à disposition, soit quelques jours complets par semaine. Je reçois donc tout mon joli matériel courant Janvier, lave tout comme nécessaire, et me lance complètement dans l'aventure couches lavables.

C'est là que les problèmes commencent. Alors que je n'en avais pas eu pendant mes périodes d'essais, j'ai d'énormes fuites ! De celles qui te font tout changer jusqu'au drap du lit. J'ai donc appris que les absorbants pouvaient s'encrasser, et ce, plutôt rapidement. Après quelques essais, j'ai réussi à trouver une bonne technique pour les décrasser. Une fois ceci réglé, on prend les même et on recommence. Sauf qu'on recommence jusqu'aux fuites... Les absorbants étant décrassés, je ne comprenais pas d'où venaient ces fuites, puis j'ai appris qu'elles pouvaient provenir de plusieurs facteurs, en l'occurence chez nous une couche mal positionnée (montée trop haute sur l'arrière) et des vêtements qui compressaient trop. J'ai donc de nouveau remédié à ces problèmes. Et de nouveau eu des fuites, puisqu'en à peine 15 jours de temps, mes absorbants s'étaient rencrassés.

Soyons clairs, qu'ils s'encrassent, je le comprends, le conçois et le concède. Sauf que tous les 15 jours, devoir prendre les absorbants un à un, les frotter au liquide vaisselle, les laisser sécher, ou tremper, puis relancer une machine rien que pour eux ou presque, c'est juste pas possible ! Ca, ça devait être en février. Rappelons que mes derniers achats ont été fait un mois plus tôt...

Après en avoir eu vraiment très marre, j'ai pensé à laisser tomber cette idée de couches lavables. Après tout, j'avais fonctionné en jetables pour ma Choupette, je ne crois pas (j'espère !...) qu'elle ai de soucis, alors bon... Et puis non, c'était vraiment dommage, je m'y suis faite à ces couches. Parce que je dois bien le reconnaitre, elles sont vachement bien foutues ! D'autant plus que j'ai choisi le modèle T-mac, qui permet de désolidariser la culotte et la nacelle qui contient l'absorbant. En effet, la culotte, sauf gros débordement très rare (une fois une selle au tout début parce que la couche était trop basse), n'est jamais bien sale. Elle n'a donc pas besoin d'un lavage à haute température. En revanche la nacelle elle, est toujours souillée. En contact direct avec l'absorbant plein de pipi ou bien victime des selles qui, en général, la touchent aussi, elle a besoin d'une lavage un peu plus intensif (je veux dire par là à température plus élevée). Pouvoir les séparer, c'est vraiment très pratique et très ingénieux, ce système me plait énormément et je n'avais pas envie de le lâcher. J'ai donc eu l'idée d'utiliser des langes, mon soucis de fuite était réglé et je pouvais continuer l'aventure des couches lavables ! Ouf ! Je ne vous refais pas tout mon blabla sur les langes, j'ai déjà tout détaillé dans un article complet à lire ici ;)

Puis, hasard d'une discussion sur un groupe Facebook dédié à la marque, se pose la question de la qualité des absorbants. Je contacte alors à mon tour la marque, leur parle des mes absorbants qui boulochent un peu, qui s'encrassent à vitesse folle, d'une culotte que j'ai dû recoudre, et de toutes mes culottes qui boulochent. Il s'avère qu'il y a un soucis sur les absorbants en coton. Ceux-ci ont deux faces, la première en coton (jaune), la deuxième en polaire (blanc). C'est cette deuxième partie qui doit être au contact des fesses de bébé. C'est cette même deuxième partie qui s'encrasse trop vite. La raison ? L'eau calcaire. La bonne blague... Et si je ne dis pas de bêtises, le calcaire se dépose encore plus avec des lavages à haute température. D'où le fait que mon dernier lavage à 90° m'ait ressorti des absorbants encore plus encrassés qu'ils ne l'étaient. Pour le boulochage, il n'y a rien d'alarmant sur mes absorbants, ils ont une réaction "normale" due à l'usage. Malgré tout ! L'équipe est au courant de ce problème d'encrassage trop récurrent et y travaille. Je trouve seulement dommage d'avoir perdu tout ce temps, et d'avoir payé si cher des produits qui ne sont pas à la hauteur. De même qu'on me dit que les bouloches sont dues à mes décrassages... qui n'auraient pas dû avoir lieu si il n'y avait pas de soucis... c'est un peu le serpent qui se mord la queue. J'en conclue que, pour moi, mon usage, mon eau calcaire, la qualité des absorbants n'est pas bonne. J'en conclue SURTOUT que l'équipe a été très à l'écoute de mon problème et que nous avons trouvé ensemble un arrangement. Et ça, pour moi c'est TRES important ! Ils sont à l'écoute et réactifs, je ne peux pas leur demander mieux, ils assurent ! Malgré tout, je suis désolée par cette situation... heureusement que j'ai eu l'idée des langes, sinon j'aurai probablement tout revendu et tout abandonné... D'ailleurs, j'ai testé une journée en utilisant les absorbants "à l'envers" et ils absorbent effectivement. Sauf que, étant donné tous les problèmes que j'ai rencontré, je ne leur fais absolument plus confiance, d'une part, d'autre part, les mauvaises odeurs d'urine, malgré rinçage, sont revenues très vite. Insupportable pour moi et ma façon de faire (je ne stocke pas les langes usagés dans une boite fermée), je suis donc très, très satisfaite de mes langes !

Revenons sur les culottes. L'une d'entre elle a commencé à gentiment se découdre, toute seule comme une grande. Comme je l'ai indiqué à la marque, il fallait juste quelques points, aussi, je ne les avais pas contacté à ce moment là et m'étais contenté de prendre mon aiguille et du fil. Cependant, cette couture est l'une de celles qui travaille le plus, puisqu'elle est située là où vient s'insérer la barre de la nacelle. Aussi, pour le prix payé, je trouve ça très, très limite. Vous voyez ci-dessous ma couture avec mon petit fil qui dépasse... (ne me demandez pas pourquoi je ne l'ai pas coupé, je n'en sais rien ^^)

|| Couches Lavables Hamac : Bilan après 3 mois d'utilisation, et mon avis sur la marque

De même, mes culottes boulochent. Parce que je les ai essorées à plus de 800 tours. Or, le site nous dit qu'elles peuvent être lavées avec le reste du linge et surtout, à la date à laquelle j'écris, il n'y a aucune mention de vitesse d'essorage maximale à ne pas dépasser sur le site ! Chez nous, il n'y a pas de sèche-linge, alors laver les culottes avec le reste du linge, veut dire un essorage relativement élevé. Pour avoir testé en ayant seulement des culottes et des nacelles à laver, avec un essorage à 800 tours, tout ressort trempé, voir dégouline selon le tissu. C'est donc inenvisageable pour tout mon linge. D'autant plus que, si les culottes et nacelles sont faites d'une matière qui leur permet de sécher très vite (en une journée en général) ce n'est pas le cas de mon linge qui mettrait facilement un jour de plus à être complètement sec. Je trouve donc que les produits s'abiment relativement vite. Avec ce fameux groupe Facebook, je vois défiler des tas de sujets qui me confirment cette idée là, et j'en suis vraiment attristée, parce que croyez moi, mes petites bouloches à côté d'autres cas, c'est de la gnognotte ! Quoi qu'il en soit, encore une fois, l'équipe est très réactive et à l'écoute de tous nos problèmes, je ne peux pas dire le contraire, et nous avons trouvé ensemble des solutions à ce soucis aussi puisque mes culottes ont été recousues (enfin, comme dit en début d'article, c'est en cours, seules deux couches ont été "réparées", consolidées disons plutôt). De même, j'opte désormais pour un lavage des culottes à la main, afin de ne pas les abimer plus que ça. Ca va vite et ça se fait bien, donc je n'ai aucun soucis pour ça. Je leur prévois un petit passage en machine de temps en temps pour bien les rincer, et c'est tout (à essorage très bas, bien entendu !). Dommage de ne pas l'avoir fait dès le début...

|| Couches Lavables Hamac : Bilan après 3 mois d'utilisation, et mon avis sur la marque

Pour le moment, je croise les doigts, je n'ai eu aucun soucis avec les nacelles ! Encore que je me demande si elles ne boulochent pas elles aussi...

Mais je suis attristée, oui, parce que la qualité m'a fortement déçue. Malgré cela, le concept est tout simplement formidable ! Je me suis très, très vite familiarisée avec ce système. Les problèmes d'encrassage du début mis de côté, je n'ai plus eu de problème de fuite. Quelques unes oui, vous dire l'inverse serait vous mentir, mais c'était très léger. Je n'avais pas besoin de tout changer complètement et en général c'est parce que je place mal la couche. On se fait vite à ce système, il est fluide, ingénieux et les couches sont si jolies et agréables au toucher ! On dirait des maillots de bain ;) Vraiment, je les conseille et continuerai à les conseiller, il faut juste prendre en compte tous les paramètres afin d'en prendre soin. Et je crois que je peux difficilement être plus transparente sur ce point ;)

Comme je l'ai dit plus haut, pouvoir tout laver séparément est aussi très appréciable pour moi qui suis un peu une maniaque du linge... Je lave donc mes culottes à la main parce que je suis certaine de ne pas les abimer, j'évite de gaspiller de l'eau et de l'électricité avec une machine rien que pour elles et puis ça se fait vite et bien. Les nacelles sont détachées dès qu'elles sont souillées par les selles et se nettoient merveilleusement bien. Un léger petit coup de brosse (attention à ne pas trop forcer pour ne pas abimer les élastiques...) et c'est bon. Je les lave à 40 ou à 60 et n'ai aucun soucis à me faire.

Mon système de lange me convient tout aussi bien. Je ne vais pas reprendre la liste des points positifs que je leur trouve, mais j'apprécie le fait de pouvoir les plier comme je le souhaite, pouvoir les déplier totalement pour un meilleur lavage, à haute température et le fait qu'ils sèchent ultra vite. Lavés le matin, ils sont secs le soir en étant simplement sur un étendoir à l'intérieur. Je n'ai aucune mauvaise odeur et aucun soucis d'encrassage alors que je réutilise quotidiennement du liniment !

J'ai vite trouvé mon organisation. Je tourne avec une culotte par jour, et plusieurs nacelles. Et langes, cela va sans dire ;) Pour vous donner une idée, voici comment cela se passe à la maison. Dès que c'est nécessaire, je change ma fille c'est mieux. J'enlève la nacelle, dans laquelle je laisse le lange, je mets le tout de côté pour après. Sur la culotte, je remets en place une nacelle et j'y glisse un lange, avant de replacer le tout sur ma fille. Je reprends ensuite ma nacelle mise de côté. Si pipi seulement, je rince le lange. Je sais que ce n'est pas obligatoire, mais je trouve que sans ça, ça sent vite (et fort) le pipi (surtout quand on récupère le lendemain un truc plein de pipi). Je le passe donc sous l'eau en le dépliant totalement, je l'essore et le mets à pendre en attendant son lavage (en général le lendemain ou surlendemain). J'avoue cependant que si le lavage est prévu le lendemain, et que ma machine est vide, il m'arrive de glisser le lange non rincé directement dedans, je l'ouvre simplement. C'est toujours ça d'eau utilisée en moins ;) D'ailleurs, je vais surement arrêter de les rincer, parce que ce n'est pas vraiment très utile, que ça consomme de l'eau, et que ça peut aider à ce que les bactéries prolifèrent. A voir comme je vais m'organiser pour que ça ne sente pas trop le pipi ;) Je suis en cours de test !

Ensuite je remets la nacelle dans la chambre de ma fille pour la réutiliser après (en général, elle y reste même directement après le change, je ne prends que le lange à la main, ça ne dégouline pas donc ça le fait), elle a le temps de sécher et, sauf si bébé fait ses dents, ça ne sent pas l'urine. Quand bébé fait ses dents, l'urine sent très fort, et il se peut que la nacelle en prenne un petit coup ;) Je la mets à part des autres pour un rappel comme quoi elle a déjà servi. On peut aussi les rincer, simplement à l'eau ou à l'eau savonneuse, mais dans ce cas les élastiques mouillés mettent du temps à sécher, et je ne trouve pas ça pratique.

En cas de selles, le gros va dans les toilettes. Si besoin, je m'aide de papier toilette. Puis c'est ma petite brosse qui est confrontée à la chose, je brosse pour tout enlever, et je détache le lange au savon de Marseille. En général, sauf si je m'en rend compte tout de suite, tout de suite, la nacelle en prend un coup. En effet, le lange (c'était aussi le cas avec les absorbants Hamac) se repli au niveau des cuisses, ce qui fait que ça déborde un peu du lange pour aller sur la nacelle (mais ça ne déborde pas en dehors, sur la couche). Dans ce cas, un petit coup de brosse (léger !) sur celle-ci, avec de l'eau savonneuse et c'est bon. Comme je les lave à chaque machine qui tourne, elle va directement dans la machine (sauf si c'est un lavage à 90 qui est prévu le lendemain). Je vous ai fait un article complet au sujet de la gestion du caca à lire ici.

Pour la nuit, je prends une nacelle utilisée en journée si il m'en reste, sinon une propre et j'y glisse deux langes. Le matin, le tout part au lavage (ou attente de lavage), parce que c'est archi plein de pipi ^^ Mais je n'ai pas de fuites ! En revanche, j'ai l'impression que ma puce chouine un peu la nuit quand elle est en lavable. Je me demande si ce n'est pas le fait qu'elle soit en contact avec le lange humide et surtout probablement froid. Je vais essayer de lui faire des bandes en polaire afin d'avoir un effet fesses au sec, au moins pour la nuit, puisqu'il n'y a aucun soucis à ce niveau la journée. Je reviendrais en édit ou dans un article complet vous dire ce qu'il en est ;) Mis à part ça, aucun soucis la nuit, je suis vraiment contente moi qui avait très peur !

J'utilise les nacelles jusqu'à ce qu'elles soient souillés de selles, si en fin de journée elles sont toujours "propre", je les mets quand même à laver (faut pas abuser non plus ;)). Selon les jours, je peux utiliser jusqu'à 5 ou 6 nacelles, sur les 11 dont je dispose. C'est pour cela que je préfère les laver à chaque machine qui tourne.

Je change la culotte en même temps que le body, à savoir le soir au moment du bain. Et je la lave dans le bain. Ca m'évite de faire couler de l'eau juste pour ça, et je profite de l'eau qui coule pour remplir le bain pour bien, bien rincer ma culotte.

De même, il est tout à fait possible de tourner avec une, ou plusieurs culottes la journée. Avant d'avoir le coup de main, je faisais ainsi. Au lieu de mettre de côté la nacelle, je mettais de côté tout l'ensemble, pour remettre une culotte préparée à l'avance. C'est d'autant plus pratique au début quand on a moins l'habitude, ou quand on a droit à des pipis pour le moindre bout de cucul à l'air ;) Ma puce a passé cette période, alors je n'ai pas (trop) de soucis à ce niveau ^^ Quand je tournais ainsi, je gardais mes deux culottes sur deux jours. J'y reviendrai probablement, parce que c'est plus rapide au moment du change, mais comme pour le moment je ne tourne qu'avec deux culottes puisqu'elles sont en cours de réparation, pas le choix ! ;)

|| Couches Lavables Hamac : Bilan après 3 mois d'utilisation, et mon avis sur la marque

Pour le reste, le lavage en machine, j'ai trouvé mon roulement, je vous en parlais là, et j'arrive bien à suivre. Je ne vois aucune contrainte. Je lave les nacelles à chaque machine qui tourne (sauf celle à 90), les langes à chaque machine à 60 et je ne suis à court de rien. Je lave les culottes à la main pour ne pas les abimer plus qu'elles ne le sont et ça va finalement très bien ainsi ! J'avoue même que si je voulais je pourrais en revendre une et tournerai correctement. Mais mon côté "je n'aime pas être stressée" préfère garder une marge de sécurité confortable ! Trois couches, comme indiqué sur le site finalement, c'est tout à fait jouable :) En revanche 5 nacelles pour moi c'est inconcevable ^^

Il m'arrive encore d'avoir quelques fuites. La plupart du temps parce que j'ai mal placé la couche. Mais, elles sont très légères. Pour tout vous avouer, elles sont si légères que je peux laisser ma fille ainsi, en général le pipi n'a touché que la culotte et pas ses vêtements, ça ne sent pas et elle n'a pas froid. C'est vraiment hyper léger, et je crois que ces 2 dernières semaines, je n'ai eu aucune fuite alarmante ! Le test de la nuit a été validé à merveille, j'en suis ravie ! J'ose de nouveau les sorties, même si j'avoue que pour les après-midi où je ne sais pas combien de temps va durer la sortie, je me rabats sur les jetables, plus "sûres". De même pour les week-end en famille. Je me vois mal gérer les couches lavables hors de chez moi. Ou alors il me faudrait un sac spécial, je sais que ça existe, mais bon, je préfère jouer sur la facilité dans ces cas là, pour le moment, ça évoluera peut-être avec le temps (j'avoue que cet article de ma copine Elodie m'a bien rassurée !). Nous sommes donc, je dirais à 98% en lavables. Oui, les sorties sont rares ^^ Je n'ai donc pas brûlé et dis Adieu aux couches jetables, il faut leur avouer leur côté pratique indéniable ! Mais je les utilise avec parcimonie (ou "avec papa", quand c'est lui qui gère ^^).

J'avais aussi eu peur des rougeurs avec l'utilisation des langes et l'absence d'effet "fesses au sec". J'en ai eu oui, mais pas à cause du pipi, mais des selles. Restée un peu trop longtemps dans une couche souillée, ma petite a eu quelques rougeurs qui sont parties bien vite. Je ne sais pas tellement à quoi elles sont dues car elle n'est pas non plus restée ainsi des heures durant, ni plus longtemps que j'aurais pu le faire avec une jetable, mais j'ai remarqué ça. Une nuit complète d'environ 12 h et des langes complètement imbibés de pipi n'ont jamais eu cet effet. C'est déjà un bon point ! Je fais donc attention à la changer rapidement si je sens qu'elle a fait caca. D'ailleurs en parlant de ça, l'odeur est beaucoup moins agressive qu'en jetable. Ca sent hein, mais c'est plus "naturel" je trouve. Et malgré tout ça sent moins fort, il faut vraiment être à côté pour le sentir. En tout cas chez nous ;) De même, je réutilise du liniment, que l'on conseille d'éviter avec les absorbants Hamac pour éviter des les encrasser, et je n'ai aucun soucis sur les langes. Il faut dire que lavés à 60, j'ai moins de risques d'avoir des résidus de liniment. Et puis bon, je n'en laisse pas une grosse épaisseur donc ça aide pour limiter l'encrassage et pour les rougeurs que je n'ai plus depuis que je réutilise du liniment régulièrement. Le soucis des rougeurs est donc reparti aussi vite qu'il est venu. Et en écrivant, je me dis que si ça se trouve c'était plutôt à cause des quenottes...

Pour conclure tout ça, je suis contente d'avoir persisté dans les couches lavables. Je suis à la fois extrêmement contente et très déçue de la marque Hamac. Ca me fend le coeur de le dire, mais c'est vrai, je trouve que la qualité n'est pas au rendez-vous pour l'usage que l'on est censé pouvoir en faire (à savoir laver l'équipement avec le reste du linge, "normalement"). Malgré cela, je continuerai avec cette marque, parce qu'ils ont su être là, me répondre et m'aider, mais aussi parce que je suis fan de leur concept que je trouve vraiment bien fichu. L'utilisation du matériel reste simple, intuitive et agréable, aussi bien pour moi que pour ma fille et tout est plutôt très joli :) Je saurai simplement qu'il faut faire attention parce qu'il est fragile et qu'il ne faut pas hésiter à adapter les choses à soi, à son fonctionnement, afin de trouver la meilleure façon de faire. D'ailleurs, il s'agit ici de ma façon de faire à moi, de mon expérience personnelle, ça ne veut en rien dire que c'est LA seule façon de faire, bien au contraire ! On a chacune nos besoins, notre organisation, nos préférences, nos possibilités, nos budgets aussi, bref, il faut trouver SON truc ! Mais si je peux vous aider, ne serait-ce qu'un peu, et bien j'en suis bien contente =D

|| Couches Lavables Hamac : Bilan après 3 mois d'utilisation, et mon avis sur la marque

Je crois avoir dit à peu près tout ce que j'avais à dire sur les couches lavables et je pense que cette série d'article s'arrêtera là. Si jamais vous avez la moindre question, n'hésitez pas à me la poser, je serai ravie d'y répondre. Bien entendu, si changement ou si je note des points qui méritent un article, je viendrai vous raconter tout ça ! :) Merci de m'avoir lue jusqu'au bout, vous êtes des warriors ! ^^

Tous les produits sont à retrouver sur le site, très bien fait, d'Hamac, on en trouve aussi sur Amazon, à peine plus cher mais avec livraison gratuite ! (attention à bien lire les descriptions pour le choix des tailles).

Pour les langes, j'utilise ceux là en 80x80 cm et en suis hyper contente ! Pour des langes de 60x60 cm, je vous ai trouvé ceux-là, vendus par 6.

J'utilise aussi des lingettes lavables, que j'ai faite moi-même. Le tuto pour les coudre est à lire ici, mon retour d'expérience et mon avis à leur sujet là. Et si vous ne savez/voulez pas coudre, j'avais réalisé des lingettes en polaire à retrouver ici. Sinon, il est possible d'en acheter, on en trouve facilement sur Esty par exemple.

> Vos réactions à cet article sur Instagram
Vos réactions à cet article sur Facebook



Cet article vous a plu ?
N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir les prochains !
Remplissez le formulaire dans la colonne de droite ou cliquez simplement ici :)

Je suis également sur les réseaux sociaux

16 commentaires :

  1. moi j'aurais laissé tombé dès les premiers problèmes... tu as donc été un peu plus bornée que moi lol, mais aussi, je dois dire que je ne reste définitivement aps séduite par cette méthode de couches...
    mais en tout cas, j'ai suivi tes articles tout de même, c'est intéressant de découvrir de nouvelles choses même si je ne me sens pas assez concernée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai été bornée pour le coup ahah. Ca me tenait à coeur, je voulais vraiment y arriver. Je comprends ton point de vue en revanche, je crois qu'il faut vraiment en avoir envie pour se lancer là dedans. C'est pour ça que c'est bien qu'on ait le choix, rien n'est imposé à personne. Et d'ailleurs, tu me connais, ce n'est pas parce que moi je fais comme ça que c'est comme ça qu'il faut faire, je ne fais que partager ma façon de voir les choses ;) Merci d'avoir lu mes articles :) Je suis comme toi, même si je ne suis pas tentée, je lis quand même certaines choses. C'est d'ailleurs comme ça que j'ai changé d'avis sur certaines points. Bon pour les couches, logiquement, même si tu change d'avis, tu risque tout de suite d'être bien moins concernée ;)

      Supprimer
    2. oui voilà lol, plus de couches ici donc je ne risque pas de changer d'avis... mais c'est intéressent de découvrir tes méthodes! tu m'impressionnes!

      Supprimer
    3. C'est toujours intéressant, je trouve, de découvrir comment font les autres, même si on est à mille lieux de vouloir ne serait-ce qu'envisager de faire pareil. Il y a toujours du bon à prendre partout ! :)
      Oh ne soit pas impressionnée !! Non, non vraiment !

      Supprimer
  2. Alors mon petit vient d'arriver et pour le moment je ne me sens pas du tout prête à passer le cap !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, tout petit il y a d'autres préoccupations, je comprends bien ! Je ne suis pas certaine que j'aurai commencé tout de suite, tout de suite non plus ;) Beaucoup recommandent d'attendre 2 ou 3 mois, voire d'avoir un bon rythme. Il faut se sentir prêt surtout. Et puis, on n'est pas obligé de s'y mettre non plus ! :)

      Supprimer
  3. ohlala quand je vois tous les soucis que tu as eu avec l'encrassage de tes inserts, je suis heureuse d'avoir commencé tout de suite avec les langes dis donc ! Je crois que j'aurais cherché aussi une solution, mais j'aurais développé mon vocabulaire de noms d'oiseaux en même temps !!! c'est cool que tu aies trouvé la solution qui te convienne, maintenant l'aventure est plus sereine c'est quand même mieux pour profiter de ton cucul dans ces magnifiques culottes (je ne me lasse pas non plus d'admirer Malo dans ses couches, je les trouve aussi tellement belles et agréables à mettre)
    Maintenant niveau SAV, je t'ai expliqué mon "rapport" avec eux. Pour le coup, c'est vrai que comme toi je les trouve assez réactifs et c'est important à souligner parce que c'est qui les rendent "sympathiques" malgré les soucis. Mais le truc c'est qu'ils devraient peut-être se concentrer davantage à améliorer la qualité de leur matériel pour justement limiter les contacts au SAV ^^ (c'est mon avis de langue de vipère qui parle là ^^)
    donc je n'ai pas eu de gros soucis avec leurs produits mais avec tout ce que je peux lire chez toi ou sur le groupe Facebook, c'est clair que ce n'est pas encourageant pour les personnes qui sont encore indécises ... j'avoue qu'heureusement que j'étais hyper méga motivée parce qu'en lisant les commentaires sur le groupe ça fait parfois peur !!!
    Mais pour rien au monde je ne ferai demi-tour, je suis carrément convaincue par le lavable, par le système TMAC. J'espère juste qu'ils vont s'améliorer en qualité pour que ce soit parfaitement parfait !
    ton article est super en tous cas, il est chouette parce que tu parles sans langue de bois et c'est important de ne pas cacher les points négatifs. Tu vois, malgré les défauts que tu as souligné, tu es tellement emballée et enthousiaste, tu es tellement pointue et au final objective et sincère (en n'hésitant pas à donner ton avis) que tu donnes une idée plutôt précise du fonctionnement et des conseils aux personnes qui ne connaissent pas, et à celles qui cherchent des astuces pour améliorer leur organisation
    bravo à toi
    (et moi aussi j'ai fait un pavé ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça peut te rassurer, mon vocabulaire de noms d'oiseau s'en est porté à merveille pendant cette période... Ce qui m'embête le plus, c'est d'avoir perdu du temps et des sous (parce qu'avec tous les lavages, décrassage and co, ça coûte !), mais je suis contente malgré tout d'avoir pu tester et m'être fait mon expérience. Disons que c'était un "mal" pour un bien. Maintenant je sais ce qui va, pour nous en tout cas, et c'est le principal ! :)
      Je comprends pour le SAV ^^ C'est vrai que c'est important d'en avoir un qui fasse l'affaire, le mieux pour les clients étant encore de ne pas en avoir besoin ;)
      Merci pour tous tes compliments sur mon article ! J'ai voulu être la plus transparente possible. Je n'aime pas les articles qui ne vendent que le positif (sauf si c'est parce qu'il n'y a pas eu de point négatif chez eux, auquel cas... mais quelle chance !!!), et je n'avais pas envie de dire "c'est formidable, la qualité est top", alors que je ne le pense pas. Cependant, je pense comme toi, que les produits sont hyper ingénieux, et je n'irai pas vers une autre marque. Il ne manque plus qu'ils soient parfaitement parfait ! J'aime beaucoup ton expression ! :) D'ailleurs, je suis contente car je vois que malgré tout j'ai des questions de personnes qui veulent s'équiper en Hamac. Après, elles ont lu mon expérience, disons juste que si elles veulent essorer malgré tout à 1200 tours et qu'elles ont des soucis, elles sauront un peu plus pourquoi que moi qui n'ai pas vraiment compris. Si je peux aider, c'est tant mieux !
      (deux pipelettes qui discutent sous un énorme pavé... ça en fait de la lecture ^^)

      Supprimer
  4. Merci pour tes articles ! Super utiles très clairs et précis, bien écrits, un bonheur quand on patauge un peu au début !
    2 choses me freinaient un peu pour les CL j'avoue : 1/ l'hygiène. Quand on me dit qu'il faut laver des TE1 à 30 ou 40 degrés moi ça m'inspire pas confiance...on parle de couches là et pas d un t shirt. 2/ l obligation de tester pleins de modèles d'après ce que j'ai lu, ça me paraissait diablement compliqué !!
    Mais en te lisant je me dis que le système TMac est pas mal, notamment avec des langes.
    Pour le stockage à sec je suis sur un groupe facebook australien qui est très bien et très instructif sur le lavage. Ils recommandent un stockage à sec mais dans un contenant très aéré pour justement éviter les odeurs...as-tu essayé ? Ils recommandent de rincer seulement s'il y a des selles, sinon directement dans le panier à stockage. Mais avant de laver on fait un cycle de rinçage avec évacuation dans la machine, si on veut ajouter des vêtements avec. Je voulais tenter ça, pas de raison que ça marche différemment avec les langes ? A 60 ils ressortent propres quand même j'imagine ? Je ne fais jamais de machines à 90...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cécile ! Merci à toi de m'avoir lu et pour ton gentil commentaire !
      Comme je te comprends, moi aussi j'ai bien ramé au début ^^ Et j'avais les mêmes soucis que toi, hors de question de ne laver qu'à 30 ou 40, pour raisons d"hygiène, et pas envie de tester plusieurs marques.
      Pour le stockage à sec, je prépare un article pour la rentrée justement. Je vais te résumer un peu ici comment je gère. En fait, idéalement, il ne faut pas mouiller les inserts ou langes, sinon ça risque d'apporter des bactéries. Sauf que clairement et pour faire simple, ça pu. Mais vraiment. Surtout après une nuit de 12 ou 13 h. Je n'ai pas de contenant fermé, et pas envie d'en acheter un (je sais ça coute pas grand chose, mais j'ai pas envie ^^). J'ai effectivement entendu parler du cycle de rinçage, mais il me pose plusieurs problème. Déjà, avec ma machine, si je veux en lancer un, il faut utiliser de la lessive en poudre. Moi j'utilise de la lessive faite maison liquide, et hors de question de changer. Ensuite, bêtement, ça consomme un peu plus d'eau... Ce que je fais moi, c'est que je lave les langes à 60 minimum, donc ça limite les risques de microbes, et je les repasse. Donc les microbes, s'ils ont tenus jusque là ne résistent pas à la vapeur. En plus étant donné qu'ils se déplient entièrement, ça limite aussi le risque que la bactérie s'installe bien au milieu des épaisseurs de tissu... Ensuite, selon la machine prévue, soit je stocke à sec directement dans la machine, que je referme et qui donc pu ahah. Sinon je rince mes langes rapidement sous l'eau pour enlever l'odeur d'urine, et je les mets à pendre pour qu'ils sèchent en attendant la machine. En combinant ces deux techniques, je n'ai pas d'odeurs, sauf quand j'ouvre ma machine à laver et qu'elle contient des langes. Et à 60, ils ressortent parfaitement propres :)

      Supprimer
  5. Bonjour,
    Je vais me lancer dans l aventure hamac pour la naissance de ma fille. Vos articles sont vraiment supers et complets malgré mes recherches depuis plusieurs mois je n avais pas trouvé autant d'infos au même endroit avant ! Félicitations ! En plus c'est très chouette à lire !
    Il se trouve que l on m a donné 6 couches mais le hamac est soit déchiré soit les élastiques complètement distendus donc j ai choisi de recoudre des nacelles étant bonne couturière que j ai trouvé sur le site en utilisant votre parrainage ! (Merci pour l économie!) quant aux absorbants que l on m a donné avec, un rapide test m a permis de voir qu ils n'absorbaient plus rien du tout ... et la j ai utilisé votre technique lave vaisselle ! Miracle! Merci encore!!!
    Sinon je pense utiliser en plus les langes comme vous l expliquez si bien ! À part cela j ai vu sur le site qu il y avait de nouveau absorbants coton .... pour voir j en ai commandé une Paire ... avez vous testé ou eu des retours ?
    Merci pour vos réponses. Au passage pourriez vous m indiquez le nom du groupe FB?
    Bonne journée
    Chloé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chloé,
      Merci beaucoup pour ces compliments sur mes articles ! Comme vous, j'avais fais des recherches avant, sans réussir à trouver toutes les réponses à mes questions. J'ai donc écrit les articles que j'aurais aimé trouver pour m'aider ! Je suis ravie qu'ils vous aient aidé et vous plaise :) Et de rien pour le parrainage ;)
      Pour ce qui est des nouveaux absorbants en coton, je n'ai pas voulu tester, ayant eu vraiment trop de problèmes avec les précédents. Les langes me conviennent parfaitement, donc je préfère continuer ainsi. Je n'ai pas non plus de retours à leur sujet.
      Pour le groupe Facebook, c'est Les fanas de Hamac, conseils et ventes
      Merci encore pour votre message,
      Très belle fin de journée

      Supprimer
  6. Bonjour,
    Sincèrement, un grand merci pour tes articles ! ça fait des jours que je cherche quelle marque acheter et je pense que je vais suivre tes conseils.
    C'est top et très bien expliqué.

    Je voulais savoir... as tu essayé de fabriquer des absorbants pour obtenir l'effet "fesses aux sec" comme tu disais ?
    Merci et bonne fin de journée !
    Amandine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Amandine,
      Merci à toi pour ton commentaire ! J'ai écrit les articles que j'aurai aimé trouver avant de me lancer, alors je suis ravie qu'ils puissent te servir et que tu y trouve les réponses à tes questions !
      Pour ce qui est de l'effet fesses au sec, je n'ai rien fait du tout, pour deux raisons. La première, c'est que ma fille n'a pas de soucis de fesses irritées. Je la nettoie au liniment à chaque fois pour plus de "sureté" et protéger sa peau (je faisais uniquement à l'eau en jetable), et ça va. Elle a quelques rougeurs de temps en temps, les dents tout ça, mais rien de critique ! Le deuxième point qui me bloque c'est la matière. Pour l'effet fesses au sec, il faudrait idéalement de la polaire (un tissu synthétique, donc déjà bof bof). Pour avoir utilisé pendant longtemps pour ma grande des lingettes en polaire, au bout d'un moment, ça s'encrasse et le liquide ne pénètre plus. C'est exactement le soucis que j'avais avec les inserts Hamac. Et qui dit liquide qui ne pénètre plus dit fuites ! Comme je n'ai pas de soucis avec mes langes "simples", je reste comme ça. Malgré tout, il y a quelques mamans qui fonctionnent ainsi et qui n'ont aucun soucis ! Je pense qu'il faut essayer (je crois d'ailleurs qu'il fait faire tremper la polaire pour améliorer son absorption ;)). Je t'avoue que moi de mon côté, avec tous les problèmes que j'ai eu à mes débuts, je préfère ne pas tenter le Diable ;)
      Bonne journée !

      Supprimer
    2. Merci beaucoup :-) en tout cas, j'ai mis ton blog dans mes "favoris".
      Peut être peux-tu me renseigner pour une nouvelle question. Je dois accoucher d'un garçon le 11 décembre... il devrait faire 3,6 kg "normalement"(le 11 octobre il faisait déjà 2,6 kg donc je me dis que ce poids est fort possible... ) crois tu que ça vaut le coup que j'achète des tailles "S" ou que je passe directement au "M" quitte à ce qu'elles soient un peut grandes au début ?
      Merci encore :-)

      Supprimer
    3. Avec plaisir =D
      Alors pour les tailles, nous on a commencé tard, donc directement en taille L. De ce que j'ai pu lire, le S peut aussi bien durer très (trop) peu de temps, qu'un temps correct par rapport à l'investissement. Tout dépend de la morphologie du bébé... Qu'on ne peut bien évidemment pas prévoir... Le problème des M un peu grandes au début, c'est que ça risque de créer des fuites. L'autre problème que je vois moi avec mon expérience de maman, c'est que les premières semaines sont difficiles, ont est fatiguée, il faut prendre le rythme, et j'en passe. Est-ce que ça vaut le coup de s'imposer en plus de tout ça le rythme des lavables ? Surtout qu'au début il y a beaucoup de selles... Je conseille souvent de prendre le temps de trouver ses marques avant de se lancer en lavables, pour ne pas se décourager (pour avoir eu beaucoup de soucis à nos débuts, je peux te dire qu'on se décourage vite, j'ai failli tout balancer !) et du coup, les S dureraient encore moins longtemps... Mais, c'est une question de ressenti. Peut-être que tu veux uniquement du lavable et dès le début, alors dans ce cas-là lance toi ! Il faut savoir aussi qu'on trouve facilement du seconde main en lavable, surtout en Hamac (enfin les autres aussi surement, mais ce que je veux dire c'est que les Hamac ne manquent pas), et que ça se revend tout aussi bien. Pourquoi pas commencer avec de l'occasion dans ce cas :)

      Supprimer

Merci pour ce petit mot !
Pssst, penses à repasser, je réponds à tous les commentaires !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...